mercredi 10 mars 2021

thése Ph.D. en gestion de la santé Auteur : Ioséb Pirvel

                                                                                                                                           i

                                                                                                                      

Principes de gestion du personnel médical dans la gestion de la santé

Dans une économie de marché, l'une des principales conditions de l’efficacité de toutes organisations est l’existence de politiques du personnel. Une organisation dont la direction réagit plus rapidement à la conjoncture du marché face à la concurrence, à ses besoins , dont la place centrale occupe le personnel de l'établissement.

Une nouvelle approche de la théorie de la gestion des ressources humaines sur le problème du développement du personnel est le point principal de tout le système ainsi que la stratégie de toute organisation. Son développement est lié aux transformations démocratiques en Occident. La théorie de la gestion a révélé que le meilleur facteur pour obtenir des résultats de haute performance est un bon climat de travail, parce que pour les organisations  les employés sont plus importants avec ses besoins et intérêts.

La gestion des ressources humaines comprend d'activités visant à améliorer l'efficacité et la qualité des opérations d'une organisation. La gestion des ressources humaines comprend des domaines tels que: la planification des ressources humaines, le recrutement, le développement et l'évaluation du personnel, la rémunération, l'établissement d'une relation d'affaires avec les employés.

Lors de la planification des ressources humaines on prendre en compte de la demande et de l'emploi du personnel. Il est basé sur l'analyse des activités futures, qui devrait décrire les travaux prévus et leurs spécifications.

Bien sûr, la principale force dans le domaine est le médecin et l'infirmière, mais il est impossible de négliger l'importance des ambulanciers paramédicaux et autres personnels de soutien.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, un médecin est une personne qui a obtenu son diplôme avec succès dans une institution médicale reconnue au niveau national, qui a étudié le programme d'études et a reçu des qualifications qui lui donnent droit à une pratique médicale indépendante (y compris des travaux de prévention, de diagnostic curatif et de réadaptation).

Une infirmière est une personne qui a terminé avec succès une école de médecine secondaire ou supérieure reconnue par le gouvernement du pays (aujourd'hui l'enseignement supérieur dans de nombreux pays), qui a étudié le programme d'études et a reçu des qualifications qui lui donnent droit à des soins infirmiers indépendants. L'infirmière devra mettre en œuvre des mesures pour prévenir, diagnostiquer, traiter, réhabiliter et soigner correctement le patient. Le personnel technique du système de santé est représenté par plus de 150 spécialistes, qui fournissent des services de gestion, économiques, financiers, juridiques, logiciels, d'ingénierie, de transport et autres types de services appropriés.

 Personnel spécialisé qui peut également participer de manière indépendante ou avec le personnel médical au traitement des activités de diagnostic et de réadaptation (psychologues, sociologues, pharmaciens, etc.)

La profession médicale a de profondes racines historiques. Dans l'Égypte ancienne, à Babylone, en Chine, en Inde, il y a 4-5 000 ans, on avait des écoles  de médecine spéciales où les médecins sont formés. Le niveau de développement spécial a obtenu la médecine grecque et romaine antique , ou ils formaient comme médecin dans les temples et dans les écoles spéciales. Seuls les représentants de la dynastie médicale ont été autorisés à étudier. Les écoles de médecine les plus célèbres de ce type en Grèce étaient les écoles de Milet, Knidis et Knossus (Le représentant de ce dernier était Hippocrate). Dans l'Europe médiévale, l'enseignement des médecins s'est progressivement déplacé vers les universités.

Cependant dans les mondes chrétien et musulman, la profession médicale était considérée comme un métier. Seulement au XVIIIe siècle a été introduit un cours spécial de chirurgie  dans les universités européennes. À cet égard, ceux qui n'avaient pas une formation universitaire appropriée (par exemple les bouchers) n'avait pas  de droit des opérations chirurgicales. À la fin du 19e siècle, les sages femmes ont été chargées du travail obstétrique. L'assistance du médecin à l'accouchement se limitait à la chirurgie. Seulement depuis les années quatre-vingt du XIXe siècle  le processus de spécialisation des gynécologues a commencé.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, le développement rapide de la médecine a élargi le champ de la profession médicale, d'une part, l'intégration des connaissances de nombreux domaines scientifiques dans une spécialité et, d'autre part, la formation de spécialités très étroites. Par exemple, la chirurgie est divisée en plus de 20 sous-spécialités différentes. De plus, l'introduction d'un système de convoyeur en médecine (en particulier dans les grandes cliniques aux États-Unis, en Europe) permet aux cardiologues hautement qualifiés d'effectuer jusqu'à 10 opérations complexes par jour (plus précisément, les étapes les plus complexes et les plus difficiles de l'opération). Le processus de guérison a tellement changé qu'il peut être librement qualifié de production médicale.

Les soins infirmiers ont subi la même transformation. Si un médecin avait besoin d'une aide pour effectuer une sorte de manipulation pour assurer les soins du patient, ces dernières années, la profession infirmière demande de plus en plus l'indépendance, de compétences et de connaissances pratiques.

Les systèmes de santé  et les services fournis à la population sont étroitement liés au nombre de membres du personnel travaillant dans le réseau, à leur formation et à leur entretien. Selon un appel de 2006 de l'Organisation mondiale de la santé "La formation de personnel qualifié et leur utilisation  pour combattre la maladie est le principal objectif de la politique de santé".

Le rôle de la gestion de la santé dans la gestion du personnel médical est important, il comprend des domaines tels que:  la planification des ressources humaines, le recrutement du personnel, le développement et l'évaluation du personnel, la rémunération, l'établissement d'une relation d'affaires avec les employés.

Sur la base de ce qui précède, le responsable de santé qui gère le personnel médical comprend les étapes suivantes:

-          La planification des ressources du travail, ce qui comprend l'élaboration d'un plan pour répondre à la demande future de personnel;

-          Recruter de nouveaux employés, fournir une réserve pour un poste particulier;

-          Sélectionner des candidats, qui peut se faire soit en invitant de nouveaux candidats, soit en utilisant les réserves existantes;

-          Détermination des salaires et avantages sociaux;

-          Orientation professionnelle, adaptation, formation du personnel;

-          Évaluation des employés;

-          Etude et évaluation de l'offre et de la demande de soins médicaux;

-          Améliorer la planification, le financement et les mécanismes de contrôle du système de santé

-          Il est nécessaire de déterminer le coût des soins médicaux pour de calculer le coût de la protection de la santé de la population;

-          Combien cela coûte-t-il d'appliquer à une polyclinique,  de consulter un médecin à domicile, examen en laboratoire, etc.

-          Évaluer et analyser l'efficacité économique des services de santé entre volume et qualité.

-          La croissance économique des soins de santé est possible grâce à l'utilisation des ressources matérielles et financières du personnel médical, ce qui possède l'utilisation rationnelle du personnel médical;

 

La littérature utilisée:

1.      About everything and notning. Herr Blumgardt’s Blog. Rati Choubladzé. 1: 08 pm October 7, 2010

2.      Future journalist’s blog. Lasha Kavtaradze’s Blog. Posted on December 2, 2011.

3.      l'assurance de politique et de la santé. Revue scientifique ; lecture ISSN 2346-7983 Tengiz Verulava, David Tsivtsivadze.

4.      Health Rights www. HealthRights. ge , Droits de l'homme dans les soins aux patients 31. juil. 2011/7

5.      Santé publique et gestion; O. Gerzmava , Tbilisi 2008

6.      Un système d'information intégré est important pour des soins de santé. Stella Bivoli. 11/09/2015. Portail de la santé. Jandacva.ge

7.      Rapport d'évaluation du système de santé.  Tbilissi janvier 2013. Ministère de la santé et des affaires sociales de Géorgie.

8.      Gestion pratique  de service de santé 2002. Valerie Ailes.

9.      Économie de la santé et assurance. H. Verulava. École de santé de l'Université de Géorgie. Tbilissi 2009

10. Annual report 2005. Tallinn, Estonian Health Insurance Fund, 2005.

11. Aqselson Suzan, Setting Prioritets in Health care, Tacis, 2003

12.  Sheiman I.M. Économie de la santé, Moscou, TEIS, 2001.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire